5 minutes pour entrer en contact avec plus de lecteurs

Vous avez travaillé dur, jour après jour, pour tenter de construire la communauté de fans que mérite votre livre mais ça ne se passe pas comme prévu. Vous avez tout essayé (y compris bloguer, tweeter et organiser promotion après promotion), mais vous ne trouvez pas de lecteurs passionnés par votre livre.

Ce n’est pas que votre livre est mauvais (vous et peut-être votre éditeur avez passé énormément de temps pour vous assurer de sa qualité) et les lecteurs sont intéressé par ce genre littéraire (vos amis auteurs vendent bien leurs livres, eux).

Le problème est peut-être que votre message ne parle pas aux lecteurs. Votre blog, vos tweets et vos emails ne les poussent pas à s’intéresser à votre travail.

C’est un problème auquel j’ai moi-même été confrontée et que j’ai nommé : le Syndrome de l’Auteur Superstar. Ça peut paraître bizarre comme nom puisque vous n’êtes pas (encore) un auteur connu. Mais vous allez comprendre.

Les auteurs qui souffrent du SAS ont généralement du mal à créer un lien avec les lecteurs parce que leurs blogs et leurs messages sur les réseaux sociaux sont trop neutres, parfois froids. Il n’y a rien de personnel ou de plaisant pour attirer l’attention d’un lecteur potentiel et le marquer.

C’est parce que l’auteur qui gère lui-même la promotion de son livre est parfois tenté d’imiter la communication des grands noms de l’industrie qui ont souvent une équipe de communication derrière leurs messages. Guillaume Musso ou Michel Bussi, eux, peuvent se permettre ce ton impersonnel et la troisième personne sur leurs sites.

Pour l’auteur débutant qui essaie de se construire une communauté, c’est un aller simple vers l’obscurité.

Heureusement, il y a une façon très simple d’injecter un peu de vie dans vos efforts marketing.

Définissez mieux votre cible

Pour trouver l’équilibre parfait entre le professionnalisme et la personnalité, rédigez vos messages avec un fan hardcore à l’esprit.

Ça peut sembler contre-intuitif. Après tout, vous êtes probablement en train d’essayer d’attirer un maximum de lecteurs. En ciblant une seule personne, n’allez-vous pas exclure des milliers d’autres personnes ?

Définir votre cible de cette façon vous aide en fait à vous lier avec plus de lecteurs. Et vous obtenez ainsi 1. de l’attention et 2. une direction à suivre.

Gagner l’attention

Quand vous vous lancez dans du marketing sur mesure pour une personne, vous attirez un plus grand nombre de lecteurs grâce à votre communication qui prendra une tournure plus personnelle et plus intéressante. Il y aura derrière vos messages un être humain qui converse avec des gens qui aiment votre livre.

Trouver la bonne direction

Cibler un seul lecteur vous aide à trouver votre direction en marketing. Tenter de deviner où passer votre précieux temps pour la promotion de votre livre peut être accablant et pas clair dans votre esprit. Mais n’avoir qu’une seule personne sur qui concentrer vos décisions rend la tâche plus facile. Plutôt que d’essayer de savoir ce qui plaît à chaque individu de votre marché cible, vous ne poserez la question qu’à une seule personne. C’est plus facile de savoir comment plaire à une personne plutôt qu’à mille, non ?

3 étapes pour créer le profile du fan n°1

Voici comment créer le profil du lecteur (un peu comme un profil de personnage) qui sera votre plus grand fan. Gardez bien à l’esprit qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Si vous avez déjà rencontré quelques uns de vos lecteurs, basez votre profil sur l’un d’entre eux. Si vous débutez, imaginez simplement quelqu’un qui saurait apprécier votre travail. Et si c’est trop difficile, étant donné que vous êtes sûrement un adepte du genre littéraire de votre livre, répondez aux questions vous-même.

1. Imaginez quelqu’un absorbé par la lecture de votre livre. Quelqu’un qui n’a pas envie que votre livre se finisse.

2. Décrivez la personne que vous imaginez comme si c’était le personnage d’un livre. Si vous avez votre méthode pour créer un profil de personnage, vous pouvez vous en servir. Ou vous pouvez choisir de répondre aux questions suivantes :

  • Où cette personne lit-elle votre livre ? Décrivez le cadre. Est-elle chez elle, dans un train ou dans un parc ? Est-elle assise sur une chaise, dans son lit, dans un bain ?
  • •Comment a-t-elle connu votre livre ? Lit-elle l’e-book ou au format papier
  • Donnez-lui une identité. Quel est son nom ? Où habite-t-elle ? Quel âge a-t-elle ? À quoi ressemble-t-elle ?

3. Tout en continuant d’imaginer votre fan n°1, pensez à deux ou trois façons de vous lier à cette personne. Réfléchissez aux points suivants :

  • Comment choisit-elle ses lectures ? Cherche-t-elle seule de nouveaux titres ou suit-elle les recommandations de ses amis ou de sa famille ?
  • Où passe-t-elle son temps en ligne ? Sur Facebook, Twitter, Babelio, des blogs ? Et quand elle n’est pas connectée ? Appartient-elle à un groupe de lecture ? A-t-elle une librairie favorite ?
  • Quels sont ses autres passions et intérêts ? Y a-t-il un moyen de les utiliser pour atteindre des lecteurs ayant le même profil qu’elle ?

Maintenant que votre fan n°1 a un début de profil, n’hésitez pas à prendre un peu de temps pour l’étoffer. Plus il sera détaillé et plus il vous sera utile lorsque viendra le moment de prendre des décisions marketing.

La prochaine fois que vous rédigez un tweet, écrivez un article de blog, envoyez un mail ou partagez un statut sur Facebook, pensez au profil que vous avez créé, votre plus grand fan. Quel genre de contenu aimerait-il lire (et partager) ? Quel message lui plairait ? À quel concours promotionnel aimerait-il participer ?

Les réponses de votre plus grand fan vous connecteront certainement à d’autres personnes lui ressemblant.

Parlez-moi de votre fan n°1 en commentaire. Est-ce qu’une de ses caractéristiques vous surprend ? Comment allez-vous utiliser le profil de ce lecteur pour mieux définir votre marketing littéraire et vos efforts promotionnels ?

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :