Personnaliser le thème d’un site d’auteur

Personnaliser le thème d’un site d’auteur

Quand je visite des sites d’auteurs, je tombe régulièrement sur des thèmes par défaut de WordPress. Un site qui n’est pas habillé d’un thème adéquat envoie plusieurs messages négatifs :

1. Ça suggère que celui qui a créé le site n’y connaît rien dans ce domaine. Et que c’est peut-être le cas dans d’autres domaines également.
2. Ça suggère que le créateur du site ne s’est pas fatigué pour le faire. Alors pourquoi le visiteur devrait s’intéresser à son contenu ?
3. Ça suggère que le site n’est pas terminé et donne au visiteur l’impression qu’il devrait revenir plus tard.

Rendre un site, habillé d’un thème par défaut, unique et élégant, que ce soit sur WordPress ou Wix c’est comme porter un costume bien taillé. Sans dépenser trop d’argent ni trop de temps, vous pouvez passer d’un ensemble peu flatteur à une présentation luxueuse.

1. Partez sur de bonnes bases

Peu importe que votre costume soit bien taillé, il n’aura pas fière allure si son tissu est de mauvaise qualité. Ou si ses couleurs ne vont pas avec la couleur de votre peau. C’est pareil pour le thème que vous allez choisir pour votre site. Si le thème ne s’accorde pas avec le type de contenu que vous souhaitez présenter, ou s’il ne s’accorde pas avec votre style personnel, peu importe le temps passé à le bricoler, il ne sera jamais beau.

Passez du temps à chercher et à choisir un thème qui répond à vos besoins. Si vous êtes sur WordPress, je vous recommande le site Themeforest (c’est là que j’ai acheté mon thème actuel). Vous pouvez également cherchez sur le répertoire de thèmes de WordPress.

Sur Themeforest, paramétrez votre recherche sur thèmes WordPress et triez-les par « best sellers. » Les thèmes qui se vendent le mieux sont plus flexibles et utiles que ceux qui ont rencontré peu de succès. Cherchez aussi des thèmes dits responsive (c’est-à-dire qui s’adaptent bien à toutes les tailles de navigateurs et appareils) et des thèmes avec une grande variété de shortcodes (qui vous donne la possibilité d’insérer facilement des fonctionnalités sympa sans trop d’efforts).

Une fois que vous avez trouvé plusieurs thèmes à votre goût, prévisualisez-les sur le maximum d’appareils possible : téléphones et tablettes sous iOS et Android, navigateurs Safari, Chrome, Firefox, etc. Certains thèmes ne s’affichent parfois pas correctement dans certains navigateurs alors que d’autres s’adaptent à tout. C’est mieux de trouver ces problèmes avant d’installer un thème et d’y investir du temps et de l’argent.

2. Faites une liste de course

Quasiment tous les thèmes vous permettent de personnaliser les caractéristiques suivantes :

  • la bannière ;
  • la favicon (la petite icône qui s’affiche dans l’onglet du navigateur) ;
  • les couleurs ;
  • la configuration de la page d’accueil.

Vous pouvez trouver quelles sont les caractéristiques personnalisables en fouillant dans les réglages du thème et dans ses fonctionnalités (galerie, bannière, diaporama, etc.)

Une fois que vous avez choisi un thème et que vous en connaissez ses fonctionnalités, je recommande de créer une liste de ce qu’il vous faut rassembler et du format requis.

Par exemple, vous pourriez avoir besoin de :

  • une bannière (100 x 300 pixels) ;
  • une favicon (16 x 16 pixels) ;
  • trois couleurs hexadécimales pour les couleurs primaires, secondaires et tertiaires de votre site ;
  • une bannière pour votre page d’accueil (1000 x 5000 pixels).

Savoir de quelles images vous allez avoir besoin et leurs dimensions vous aidera à créer ou à acheter les images qui embelliront votre site.

3. Rassemblez les éléments-clés de votre site

Une fois que vous avez listé les éléments nécessaires, vous pouvez les rassembler de manière organisée et penser à toutes sortes de personnalisations qui s’accordent bien entre elles. Vous pouvez commencer par créer un logo pour votre site, puis insérer ce logo dans votre bannière, reprendre les couleurs de votre logo dans vos images, favicon, etc.

Canva.com est une excellente ressource pour créer des visuels que vous pouvez redimensionner à volonté pour qu’ils s’insèrent à la perfection dans votre thème. Des photos professionnelles peuvent également y être achetées à des prix tout à fait abordables (autour d’un euro).

Pour créer un schéma de couleurs harmonieux, je recommande d’utiliser des outils comme Paletton ou Adobe Color CC.

4. Insérer ces images à leurs places

Quand vous avez toutes vos images et informations en main pour personnaliser votre thème, uploadez-les et ajustez-les à votre goût. Un peu de bricolage est en général nécessaire car les thèmes sont plein de surprises. Une image ou un schéma de couleurs qui vous semblaient bien peuvent s’avérer hideux.

Gardez les éléments du thème que vous avez personnalisés (bannière, images, schéma de couleurs, etc.) dans un même dossier pour pouvoir les retrouver et les modifier facilement si besoin.

Pensez aussi à utiliser les visuels que vous avez rassemblés pour accorder l’identité visuelle de vos réseaux sociaux à votre site. Les bannières de siteweb peuvent facilement être adaptées en couvertures pour Facebook et Twitter. Accorder l’identité visuelle de vos réseaux sociaux à celle de votre site vous aide à paraître plus élégant, professionnel et sérieux dans votre travail (et donc digne d’intérêt).

5. Ajoutez du contenu substantiel à votre site

Une belle apparence ne parvient pas à sauver la réputation d’une personne sans intérêt. C’est pareil pour un site. Peu importe que vous ayez personnalisé avec goût votre thème, votre site renverra une piètre image de vous s’il n’est pas mis à jour sur une longue période, s’il manque de contenu de qualité ou de contenu tout court.

Choisir et personnaliser un beau thème n’est que la première étape. Un site construit avec goût peut suggérer aux visiteurs que vous êtes sérieux et que vous avez des choses intéressantes à partager. La seule façon de le prouver est de partager ces histoires.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :