5 maladresses à ne pas commettre à la radio

5 maladresses à ne pas commettre à la radio

Les stations de radio n’aiment pas les invités qui commettent des impairs car ils font fuir les auditeurs. Voici cinq mauvaises habitudes d’invités maladroits à la radio.

1. Ils donnent de longues réponses.

Les réponses courtes permettent au journaliste de poser une autre question, de prendre un autre appel téléphonique ou de lancer une pub donc faites en sorte que votre réponses ne dure pas plus de 30 secondes. Terminez-la par une phrase énonciative : l’intonation de la dernière syllabe doit être descendante, afin de marquer la fin de la phrase et donc pour signaler au journaliste que vous avez fini de répondre.

2. Ils donnent des réponses complexes.

Votre objectif n’est pas d’étaler votre science aux auditeurs. On a tous eu un professeur de physique-chimie incapable de rendre son cours facile à comprendre. Le genre de cours d’où on sort en se disant : « c’est du chinois pour moi » parce que le prof était incapable d’expliquer des principes complexes avec des mots simples pour les connecter à la vie de tous les jours. Si vous êtes comme ce professeur de physique-chimie, vous ne connaîtrez pas un grand succès à la radio.

3. Ils sont ennuyeux.

La radio, ça demande de l’énergie. Beaucoup d’invités mettent l’accent sur la qualité de leurs informations mais pas assez sur la façon de les communiquer. De bonnes informations sont vitales mais ce n’est pas suffisant. Qui veut écouter quelqu’un de soporifique ? Personne. Pour un passage à la radio réussi, vous devez être mémorable.

4. Ils sont alarmistes.

Les invités ne sont pas seulement là pour évoquer un problème, ils doivent aussi offrir une solution. Si votre attitude est négative, que vous choisissez de n’apporter aucune solution, les auditeurs changeront de station.

5. Ils ont perdu leur sens de l’humour.

Certaines émissions sont plus légères que d’autres mais je pense qu’il n’y a rien de pire pour un animateur qu’un invité qui ne répond pas à son trait d’humour ou qui refuse de jouer le jeu. À moins que l’humour ne soit pas approprié pour le sujet que vous évoquez, n’oubliez pas votre sens de l’humour lors d’une interview. On ne vous demande pas d’être un grand humoriste. Juste de jouer le jeu.

7 façons de réussir votre passage à la radio

On peut penser que c’est simple une interview à la radio. Après tout, on décroche juste son téléphone ou on se rend dans un studio et on parle avec l’animateur. Mais l’interview radio n’est pas comme une conversation normale (à moins que vos amis lancent des pubs pendant vos discussions). Voici sept conseils pour préparer votre prochaine interview :

1. Préparez à démarrer sur les chapeaux de roues. La plupart des interviews sont réalisées non pas en studio mais par téléphone et ce sont les stations qui vous appellent. Parfois, ce sera quelques minutes avant le début de l’interview, ce qui vous permet d’écouter et de capter le ton de l’émission. D’autres fois, ce sera à la dernière minute et vous serez alors en direct au moment où vous décrochez. Tenez-vous donc prêt. Vous entendrez l’animateur au bout du fil donc éteignez la radio pour éviter les interférences.

2. Parlez avec passion. Oui, c’est la radio, on ne vous voit pas. Mais les auditeurs entendront si vous êtes debout, bougez vos mains ou souriez. Alors mettez un casque audio avec micro intégré pour être libre de vos mouvements. Essayez d’atteindre ou de légèrement dépasser le niveau d’énergie de l’animateur pour que votre intervention ne soit pas monotone.

3. Asseyez-vous près du micro (en studio). La distance entre le micro et votre bouche ne doit pas excéder la taille de votre poing.

4. Soyez connecté avec l’animateur (en studio). Le contact visuel est important. Regardez celui qui vous mène l’interview. Parlez-lui comme quand vous discutez avec un ami. Si on vous entend confiant et à l’aise, alors l’auditeur se sentira bien en votre compagnie. Soyez amical, cordial et naturel. Vous pouvez avoir quelques notes sous les yeux mais ne restez pas le regard baissé et n’oubliez pas de garder le contact visuel.

5. N’attendez pas que l’animateur fasse votre promo. Vous êtes sûrement à la radio pour promouvoir votre dernier livre. La plupart des animateurs chevronnés feront votre promo sans mal mais d’autres ne le feront pas. Alors c’est à vous de donner l’information une ou deux fois lors de l’interview. Pour éviter que l’animateur ne s’emmêle les pinceaux, vous pouvez envoyer à l’avance les informations que vous voulez faire passer à l’antenne. Vous pouvez aussi envoyer une courte bio qui servira à vous présenter une fois en direct.

6. Traitez les auditeurs énervés avec respect. Si vous êtes à l’antenne dans une émission qui prend les appels des auditeurs, vous pouvez en avoir un en colère qui va passer un coup de gueule sur un sujet qui n’a rien à voir avec le vôtre. Gardez de la hauteur. Les auditeurs ont l’habitude de ce genre de profil, alors impressionnez-les en gérant ce personnage avec élégance et bienveillance. Rejetez les propos erronés mais faites-le respectueusement.

7. Écoutez le replay. Peu de gens apprécient de s’entendre parler mais réécouter l’émission vous permettra d’identifier les problèmes et de vous améliorer pour la prochaine interview. Vous serez peut-être surpris de vous entendre faire « euh » à de nombreuses reprises. En prendre conscience, vous permettra de les éviter par la suite.

Avez-vous des conseils à partager ? Racontez-nous votre passage à la radio dans les commentaires !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :