10 conseils pour ne pas louper sa couverture

10 conseils pour ne pas louper sa couverture

De plus en plus d’auteurs se tournent vers l’autoédition et je vois régulièrement passer sur Twitter des questions sur la couverture du livre.

Voici 10 choses que j’ai apprises sur les couvertures avec un peu d’observation.

Note : beaucoup de gens dans le milieu de l’édition pensent que la couverture est le premier outil marketing d’un livre.

1. Le titre doit être gros et facile à lire. À l’heure du numérique, c’est plus important que jamais. (Beaucoup de gens vont tomber pour la première fois sur votre couverture à travers un écran, pas sur une étagère.)


2. N’oubliez pas de regarder ce que donne votre couverture en miniature. Est-ce qu’elle reste attrayante en petite taille ? Beaucoup de gens achètent les livres sur une Kindle ou autres liseuses. Il vaut mieux donc que la couverture soit bien visible peu importe d’où on la regarde. Vous devriez également vérifier ce qu’elle donne en noir et blanc.


3. N’utilisez pas les polices suivantes (nulle part !) : Comic Sans ou Papyrus. Ces polices sont acceptables seulement si vous écrivez un livre humoristique ou si vous essayez intentionnellement de créer un design qui fera rire les professionnels de l’édition.


4. Pas d’explosion de polices ! (Et évitez le formatage de texte.) En général, une couverture ne devrait pas afficher plus de deux polices. Ne soyez pas tenté de mettre les mots en majuscules italiques, majuscules soulignées, etc. Et évitez les effets de texte aussi.


5. N’utilisez pas vos propres dessins ou les dessins de vos enfants sur la couverture. Il y a quelques rares exceptions à ça mais faisons comme si vous n’étiez pas une de ces exceptions. C’est presque toujours une très mauvaise idée.


6. N’utilisez pas du clip art sur votre couverture. Je parle de ces petits dessins qui sont gratuits sur Microsoft Word ou tout autre dessins bas de gamme. Les photos de banques d’image, c’est OK. (iStockPhoto est une des sources les plus fiables pour des images de qualité.)


7. Ne mettez pas une image « en boîte. » J’appelle ça le design « T-shirt ». Ça fait très amateur.


8. Évitez les dégradés. Et particulièrement en mode arc-en-ciel.


9. Évitez les associations de couleurs criardes. Parfois, ce genre de couvertures sont faites pour attirer l’attention des gens. En général, ça donne juste un air flippant à votre couverture.


10. Et enfin : ne faites pas vous-même la couverture de votre livre. Les seules personnes qui peuvent se l’autoriser sont les graphistes professionnels.

Conseil bonus : pas de photos de soleil levant ou couchant, pas de photos d’océan ou de nuages duveteux.

Quelques couvertures qui ne suivent pas ces dix conseils.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :