Comment réduire les risques de crise en ligne ?

Ça peut arriver. Vous avez soigneusement bâti votre carrière d’auteur et votre réputation. Et les voilà attaquées. Votre gagne-pain et votre vie personnelle s’en retrouvent sérieusement perturbés. Mais vous pouvez contribuer à prévenir ce genre de crise en appliquant quelques stratégies d’engagement simples.

Quand on pense à l’engagement, on pense généralement aux réseaux sociaux, au contenu des newsletters, à nouer des relations et à inciter les gens à cliquer sur un lien. Mais il y a plusieurs avantages à développer des stratégies d’engagement qui aident à prévenir une crise :

  • Créer une famille d’ambassadeurs investis qui vous défendront en cas de crise vous donnera la liberté de demander de l’aide, si vous en avez besoin.
  • Identifier et entretenir des conversations bienveillantes avec des personnes influentes peut vous aider à étendre votre portée en cas de crise. Parfois, vous pouvez avoir besoin d’aide pour faire passer un message rapidement au plus grand nombre de personnes possible par des canaux secondaires.
  • Développer des relations de travail avec des représentants de médias dans l’espace social, qui peuvent également se faire les avocats de votre cause, peut s’avérer utile quand vous êtes crucifié dans l’arène de l’opinion publique.

Vous devriez développer une présence sur les réseaux sociaux avant qu’une crise ne survienne. L’idée, c’est de ne pas passer pour un novice ou un imposteur dans l’espace social. Les communautés ne voient pas d’inconvénient à vous accorder leur soutien en cas de crise si vous êtes en bonne relation. En revanche, si vous apparaissez sur les réseaux sociaux lors d’un événement négatif, vous serez ignoré. Pire, vous pourriez être pris pour cible en raison de votre comportement. N’essayez jamais de trouver des followers pendant une crise. Utilisez ceux dont vous avez déjà gagné la confiance.

Constituer un groupe central quand il n’y a pas de crise

Vos défenseurs peuvent faire plus pour raccourcir une crise que tout ce que vous pouvez dire ou faire. De nombreuses crises ont été écourtées ou évitées grâce à l’intervention délibérée et planifiée d’amis, de fans et de journalistes. La somme totale de votre réseau engagé constitue votre réputation. Et la réputation est votre principal atout en cas de crise.

Il ne s’agit pas ici de se rendre sur Internet pour monter une armée de bienfaiteurs au discours positif. Il s’agit de construire un réseau de lecteurs, d’amis auteurs, de journalistes et d’amis au sein de l’industrie qui vous connaissent, aiment vos livres et vous rendraient un service stratégique si on le leur demandait. Le plaidoyer doit être naturel, et non mis en scène.

Remarque complémentaire : avoir des lecteurs engagés signifie vendre moins et donner plus. Utiliser les réseaux sociaux, les mails et les sites web pour dire simplement : « Achetez mon dernier livre » ne mène jamais bien loin. Cette tactique n’engendre aucune loyauté. Les followers sont intéressés par la construction d’une relation, par une connexion avec vous en tant que personne et en tant qu’auteur. Ça peut mettre les auteurs mal à l’aise, mais c’est le meilleur moyen de fidéliser des lecteurs pour la vie. Si vous voulez vous forger une réputation positive en tant qu’auteur, donnez plus que vous ne recevez.

Préparer le terrain pour la prévention

Quand on a un logement, il faut l’entretenir. L’autre aspect de l’engagement, c’est mettre en place des mesures pour surveiller vos comptes et préparer le terrain pour la prévention des crises. Il ne s’agit pas d’être un tyran en ligne. Il s’agit de créer une atmosphère de sécurité, de transparence et de civilité. Mettez en œuvre ces procédures dans le cadre de la prévention des crises. Voici les tâches ménagères à accomplir.

  1. Créez une politique de publication sur votre blog et sur tous vos réseaux sociaux. Modérez les commentaires sur votre blog au lieu de les laisser s’afficher automatiquement. Ça vous permet de supprimer et de bloquer les trolls et autres personnes qui ont un comportement inapproprié. Expliquez clairement votre politique en matière de commentaires dans la section réservée à cet effet et sur la page de votre site consacrée à la politique de confidentialité.
  1. Surveillez vos comptes et vos groupes quotidiennement. Consultez vos notifications pour savoir ce qu’il y a de nouveau. N’ayez pas peur de masquer ou de supprimer des messages ou de bloquer les personnes qui ne respectent pas les lignes directrices de votre page ou de votre groupe. Vous pouvez envoyer un message aux personnes concernées pour les informer de ce que vous avez fait et des raisons qui vous ont poussé à le faire.
  2. Familiarisez-vous avec les fonctions de suppression, de blocage et de signalement sur tous les réseaux sociaux où vous êtes présent. Sachez comment signaler un contenu inapproprié sur les réseaux sociaux où vous êtes actif. Vous gagnerez beaucoup de temps quand vous devrez utiliser ces fonctions.
  1. Ne vous livrez pas à des pratiques malhonnêtes en ligne. Par exemple, n’achetez pas de followers ou de commentaires, ou n’envoyez pas vos newsletters à des gens qui n’y sont pas abonnés. Les mauvaises habitudes favorisent les crises. Soyez honnête et transparent, et n’oubliez pas que vos comptes sur les réseaux sociaux ne vous appartiennent pas. Vous les louez.

Les stratégies de prévention de crise réduisent les risques d’apparition d’un événement négatif à l’horizon. Mais si quelque chose de grave se produit, n’agissez pas de façon impulsive et analysez bien la situation (quoi ? qui ? quand ? où ? pourquoi ?) pour savoir si et quand vous devez répondre.

Coralie Raphael
Coralie Raphael

Je parle beaucoup d'auto-édition et essaie d'aider les auteurs à comprendre dans quoi ils mettent les pieds. Parfois j'écris aussi des livres.
En savoir plus.

Publications: 257

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *