Le mythe persistant sur les introvertis et le marketing

Je ressens une grande frustration quand j’entends des gens dire qu’ils sont mauvais en marketing parce qu’ils sont introvertis.

Peut-être que cet argument était recevable avant l’arrivée des nouvelles technologies, quand le marketing impliquait de sortir de chez soi, de réseauter lors des événements et dans les commerces ou de passer des coups de téléphone. Je déteste passer des appels téléphoniques et je serais en bien mauvaise posture si le marketing se résumait à ça.

Mais quand on regarde comment le marketing fonctionne de nos jours, les introvertis devraient se féliciter de vivre dans une époque où un marketing et une promotion efficaces peuvent se faire en :

  • restant chez soi ;
  • utilisant l’outil qui convient le mieux à son style de communication (mail, Skype, Twitter, Facebook, etc.) ;
  • écrivant et contrôlant ses messages à sa guise ;
  • limitant les interactions si besoin.

Je suis une introvertie (ISTJ). Oh, je l’ai nié pendant des années. Après tout, je suis à l’aise en société, je ne suis pas timide. J’aime les longues conversations qui explorent les pensées intimes ou les centres d’intérêt passionnés. Mais je connais aussi le besoin de rester seul chez soi. Certains ne comprennent pas qu’on puisse rester chez soi sans sortir pendant des jours et des semaines.

Mais ces tendances qu’on retrouve chez les introvertis…

  • mal à l’aise dans la discussion de tous les jours (sans être forcément timide) ;
  • préférence pour de petits groupes de discussion ;
  • éviter les grands rassemblements de personnes ou y aller et en ressortir exténué ;

… ces tendances n’ont pas d’impacts importants sur notre capacité à faire du marketing et de la promotion de façon efficace en ligne. En fait, si on considère qu’un introverti déteste encore plus d’avoir à se répéter que de parler de lui, alors vous avez tout ce qu’il faut pour être un parfait marketeur en ligne ! De nos jours, il y a énormément de mauvais marketing et autopromotion (beaucoup de conversations, peu intéressantes, centrées sur soi) et pas assez de bon marketing tourné vers autrui.

Connaître votre audience, l’atteindre et s’intéresser à elle nécessite avant tout d’écouter, de comprendre, d’être curieux et de bonnes compétences en communication. Ce n’est pas du tout une question d’être extraverti ou introverti.

Donc, amis introvertis, j’attends de vous une meilleure excuse pour expliquer pourquoi vous êtes mauvais en marketing !

4 Comments

  • Fra1982 Posted 7 février 2020 0 h 48 min

    Introverti également INFJ…
    Je te rejoins comme quoi introversion et marketing sont compatibles.
    On partage d’ailleurs les mêmes intérêts !
    https://introverti.news.blog

  • Blablasaurhum Posted 1 février 2020 2 h 43 min

    Ha, ha, je suis bien d’accord avec toi ! Je suis introvertie aussi (INTJ) (d’ailleurs, tous ceux qui écrivent ne le seraient-ils pas ?) et je suis bien contente de savoir qu’aujourd’hui la promotion incontournable est virtuelle. Si un jour, j’avais la chance de devoir en faire vraiment pour promouvoir mes « vrais » écrits ;), ça me semblerait moins insurmontable.
    Merci pour tes articles, je continue mon petit tour 🙂

  • Catherine Posted 26 janvier 2020 9 h 07 min

    Je suis introvertie aussi. Contente de ne pas être la seule :-). Pour se débrouiller un peu mieux dans la vie réelle, je te recommande « La force des discrets » de Suzan Cain.

    • Coralie RAPHAEL Posted 27 janvier 2020 4 h 24 min

      Je ne connaissais pas, je me le note. Merci, Catherine !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :