Trouvez l’équilibre entre l’écriture et le marketing

Trouvez l’équilibre entre l’écriture et le marketing

Ce qu’on ne m’a jamais dit avant que je sorte mon premier livre, c’est le temps que j’allais consacrer aux tâches sans rapport avec l’écriture. Et même si vous êtes un auteur publié en maison d’édition traditionnelle, vous devez engager votre audience, souvent en utilisant les réseaux sociaux.

Vous pensez sûrement : « Je suis sûr que Guillaume Musso se consacre qu’à l’écriture et ne s’inquiète pas de ça lui ».

Effectivement, il ne s’en soucie pas. Mais je ne partage pas son avis et tous les auteurs de bestsellers ne sont pas comme lui. Vous ne me croyez pas ? Prenez Tatiana de Rosnay, par exemple. Dans une interview, elle parle de son utilisation des réseaux sociaux. Même un auteur dont l’éditeur ne lésine pas sur le budget publicité et marketing ne peut pas se consacrer uniquement à l’écriture.

Mais quel est le secret du bon équilibre ?

En deux mots : les listes ! Faites des to-do listes chaque jour et classez les tâches par ordre de priorité.

J’ai déjà écrit à propos de mon organisation ici. Mais j’utilise également Notion. Sans ces outils, j’aurais du mal à m’y retrouver.

Si vous êtes comme la plupart des auteurs, vous avez sûrement remarqué que votre to-do liste est terrifiante et accablante. Nous avons tous les mêmes 24 heures dans une journée et devons trouver un moyen pour les organiser du mieux possible. Voici quelques règles de bases que je trouve utile :

1. Identifiez vos objectifs sur une période précise : espérez-vous écrire un livre en six mois ? Ou essayez-vous de développer votre lectorat ? Peu importe votre objectif, il vous faut lister précisément toutes les tâches nécessaires à l’accomplissement de cet objectif sur la période que vous avez déterminée.

2. Choisissez trois tâches prioritaires chaque jour : bien sûr, vous en avez peut-être plus que trois mais essayez de vous concentrer sur seulement trois d’entre elles et au moins une ou deux de ces trois tâches devraient être en rapport avec l’objectif fixé au point 1. Placez ces tâches dans un sous-ensemble de votre to-do liste avec un repère visuel qui marque bien la séparation. Si vous mettez les tâches au même niveau que les objectifs, vous allez vous retrouver avec une trentaine d’objectifs à accomplir et vous sentirez monter votre anxiété avant même d’avoir commencé.

3. Donnez-vous suffisamment de temps pour accomplir ces trois tâches : il peut y avoir des jours où il n’y aura du temps que pour une seule tâche. Soyez flexible et réaliste.

4. Gardez du temps pour faire une pause : il est facile d’oublier que vous avez besoin d’une pause si vous n’êtes pas un chauffeur routier qui parcourt le pays en long et en large. Mais même le travail de bureau nécessite du temps de pause pour se lever, s’étirer et sortir pour changer d’air. Prenez au moins 15 minutes au milieu de votre journée de travail pour faire quelque chose de complètement différent et de relaxant. De retour au travail, vous pourrez mieux vous concentrer.

5. Définissez des limites claires. Vous n’avez certainement pas envie d’être dérangé et distrait pendant que vous travaillez. C’est également important de protéger la qualité de votre vie en dehors du temps de travail. Donc quand vous avez fini votre journée de travail (ou la partie de la journée dédiée au travail), laissez votre travail à votre bureau autant que possible. Soyez à 100% présent pour votre famille, vos amis et vous-même. Laissez votre smartphone dans votre poche et résistez à l’envie de regarder les notifications de vos réseaux sociaux, vos ventes ou vos emails quand vous ne travaillez pas. Vous serez dans de meilleures conditions pour travailler si vous avez une bonne qualité de vie en dehors du travail.

6. Écrivez votre objectif et relisez-le souvent : il y aura des moments où vous ferez du surplace. De temps en temps, remontez à la surface et relisez votre objectif. Réévaluez toutes vos tâches et activités liées à votre travail en fonction de cet objectif. Ont-elles bien un rapport avec votre but ? Lequel ? Devez-vous laisser tomber cette tâche ? Continuer ? Il y a des moments où vous devez alléger votre planning. Votre objectif peut s’avérer être un bon outil pour prendre des décisions. (Lisez cet article pour savoir comment vous fixer un objectif.)

Si vous ne réussissez pas aujourd’hui, demain est un autre jour. Et il y aura toujours des lendemains donc ne vous autoflagellez pas s’il vous arrive un jour d’avoir un coup de mou. Faites le point, détendez-vous et réessayez.

Dites-moi en commentaires : comment vous vous organisez ? Comment vous équilibrez le côté artistique et le côté affaires de votre vie ?

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :