Une définition de la plateforme d’auteur

La plateforme d’auteur est un des concepts les plus difficiles à expliquer. En partie parce que chacun le définit un peu à sa façon. La définition la plus simple c’est : la capacité à vendre vos livres grâce à ce que vous êtes ou ceux que vous touchez.

La plateforme auteur vous apporte de la crédibilité et de l’autorité. Elle vous rend visible auprès de l’audience que vous ciblez en tant qu’expert, influenceur ou professionnel.
La visibilité c’est : Où peut-on régulièrement vous trouver (vous et votre travail) ? Par combien de personnes êtes-vous vu ? Comment se diffuse votre travail ? Où se diffuse-t-il ? À quelles communautés appartenez-vous ? Qui influencez-vous ?
L’audience ciblée c’est : être visible par l’audience la plus réceptive ou la plus appropriée pour les livres que vous vendez.

Avez-vous besoin d’une plateforme pour être publié ?

Ça dépend. Si vous êtes un auteur de fiction, non. L’auteur de fiction doit se focaliser sur l’écriture du meilleur manuscrit possible. Ça ne veut pas dire qu’il faut négliger votre plateforme si vous en avez une. Mais un éditeur ne prendra sa décision qu’en fonction de la qualité de votre manuscrit et de sa pertinence sur le marché. (Cela dit, si vous êtes une célébrité ou une star du net, il est possible que vous obteniez un contrat grâce à votre notoriété. Vous ferez alors équipe avec un prête-plume ou une équipe éditoriale qui vous aidera à écrire le best-seller qui ravira votre communauté.)

Les nouveaux auteurs expriment souvent leur confusion et leur inquiétude au sujet de leurs plateformes. Surtout quand ils n’ont encore aucun livre à leur actif. Pas étonnant que ce soit confus quand on ne sait pas encore quel auteur on est. Avant tout, n’oubliez pas que la plateforme naît de votre travail. C’est très difficile, voire impossible, de construire une plateforme pour un travail inexistant. À moins, encore une fois, d’être une célébrité.

En revanche, si vous êtes un auteur de non-fiction à la recherche d’un contrat avec une grande maison d’édition, alors je pense qu’il est nécessaire de développer une plateforme.

Pour les mémorialistes et autres auteurs de non-fiction romancée, vous pouvez facilement vous tirer d’affaire. Grâce à l’aspect narratif de la non-fiction romancée, l’attention est plutôt sur le côté artistique et le travail de narration (ou la qualité de l’écriture) que sur la plateforme. Tout dépend donc de votre crédibilité en tant qu’auteur ; une publication dans un magazine ou dans une revue peut aider à décrocher un contrat d’édition. Mais bon… Un coup d’œil à la liste des meilleures ventes de livres du moment suffit à faire douter de l’intérêt de l’édition pour les plateformes. On y trouve que des livres d’auteurs dont la réputation n’est plus à faire et des célébrités.

L’auteur de non-fiction ne doit pas désespérer s’il a l’impression de n’avoir aucune plateforme. Il a simplement besoin de se demander quel éditeur correspond le mieux à son livre. Les petites maisons d’édition et particulièrement les maisons d’édition universitaires auront plus d’intérêt pour la qualité du manuscrit que pour la plateforme. Et ce n’est pas rare de voir des auteurs à succès débuter leur carrière dans de discrètes maisons d’édition (ou en autoédition). Ils signent par la suite dans une grande maison d’édition une fois qu’ils ont gagné en visibilité.

Ce que la plateforme n’est pas

Beaucoup d’auteurs confondent la construction de plateforme avec le marketing et la promotion. Ces activités peuvent contribuer à construire votre plateforme mais soyons clair : être extraverti sur les réseaux sociaux ne va pas constituer une plateforme intéressante aux yeux des éditeurs.

La plateforme, ce n’est pas non plus attirer l’attention sur vous ou crier à tous ceux que vous croisez en ligne ou IRL « Regardez-moi ! Lisez-moi ! ». La plateforme, ce n’est pas celui qui criera le plus fort ou qui aura le meilleur marketing. C’est plus organique et plus complexe que ça.

Quelles activités contribuent à la construction d’une plateforme d’auteur ?

Construire une plateforme demande de la constance, un effort continu durant toute votre carrière. Ça veut aussi dire apporter des améliorations incrémentales pour développer votre réseau. C’est faire des vagues pour attirer d’autres personnes vers vous (et pas supplier les autres de vous porter de l’attention.)

La liste suivante n’est pas exhaustive mais peut vous donner des idées sur la façon de développer une plateforme.

• Publiez des textes de qualité dans des magazines ou sur des sites avec lesquels vous souhaitez être associé et qui sont lus par l’audience que vous ciblez.
• Créez du contenu sur votre plateforme (blog, réseaux sociaux, podcast, chaîne YouTube, etc.) qui vous apportera des followers ou une communauté intéressée par ce que vous avez à dire. On est là sur du long terme.
• Trouvez des moyens significatifs d’impliquer et de développer votre audience grâce au contenu, au marketing digital, etc.
• Associez-vous avec d’autres auteurs ou influenceurs pour attaquer un nouveau projet et ainsi étendre votre visibilité.

Vous ne pouvez pas construire une plateforme en une nuit — à moins de devenir célèbre en une nuit. (Si c’est le cas, tirez-en profit, bien sûr.) Une plateforme ne s’achète pas. Acheter des followers ne constitue pas une plateforme car ce n’est pas une audience significative qui s’intéresse à vous ou à votre travail. Être capable d’atteindre régulièrement des gens qui vous connaissent et qui vous font confiance, leur parler… Voilà qui a de la valeur.

Certains auteurs construiront leurs plateformes plus facilement que d’autres. Si vous occupez une position reconnue (réseau important, influence), si vous connaissez des influenceurs (amis bien placés), si vous êtes associé à d’importantes communautés, si vous avez de prestigieux diplômes ou si vous exercez un métier qui vous amène à prendre la parole en public… Oui, vous avez un avantage. C’est pourquoi il est si facile pour les célébrités d’obtenir des contrats d’édition. Ils ont une plateforme « intégrée ».

La construction de plateforme ce n’est pas « une taille unique pour tous »

Construire une plateforme, c’est un processus organique et différent pour chaque auteur. Je ne peux pas donner de check-list pour développer une plateforme parce que ça dépend de :

  • votre histoire/message (qui est unique) ;
  • vos forces et qualités (uniques aussi) ;
  • votre lectorat cible.

Votre plateforme devrait être un exercice créatif tout comme les livres que vous écrivez. La plateforme vous donne le pouvoir de marketer efficacement mais ce n’est pas quelque chose qui se développe en postant sur les réseaux sociaux quelques fois dans la semaine. Vous aurez besoin de toute votre créativité, de votre imagination et d’entreprendre des démarches significatives. Ce sera un long voyage.

J’aime essayer de convaincre les auteurs de la valeur d’une plateforme (du moins quand elle est bien construite) car elle représente un investissement plein de sens dans votre longue carrière. Vous ne devriez pas vous reposer sur un éditeur ni sur qui que ce soit pour trouver et entretenir votre audience à votre place. Si vous la trouvez et en prenez soin sur des canaux que vous possédez, avec vos propres mots, vous aurez réussi un bel investissement.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :