L’hébergement d’un site : pourquoi et comment faire ?

Quand il s’agit de créer son site d’auteur, un des sujets qui prêtent le plus à confusion est l’hébergement. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi c’est avantageux ? Et quand s’y mettre ?

Qu’est-ce que l’hébergement ?

Ce sera plus facile de commencer par décrire ce que l’hébergement n’est pas. Si votre site affiche « wordpress.com » ou « blogspot.com » (ou le nom d’un autre service) dans l’URL, alors vous ne l’hébergez pas. Votre site est sur un domaine que vous ne possédez pas et qui pourrait vous être retiré demain. Vous avez peu de contrôle sur ce qui peut arriver à votre site sur le long terme ou sur son fonctionnement. Les fonctionnalités sont limitées et leurs règles peuvent changer à tout moment.

Même si votre site n’affiche pas « wordpress.com » (ou autre) dans l’URL, ça ne signifie pas que vous l’hébergez. Il est possible d’acheter un nom de domaine et de configurer le mapping de domaine sur wordpress.com ou Blogger.

Pour faire simple, dans cet article, on dira que vous hébergez votre site quand vous avez accès à tous ses fichiers et au serveur où ces fichiers sont stockés (c’est-à-dire hébergés). Vous possédez ces fichiers et êtes libre de les modifier. Vous décidez de la façon dont est construit votre site à partir de zéro.

Héberger son site c’est comme être propriétaire de sa maison. Quand vous êtes propriétaire, vous êtes responsable de l’entretien, des charges, des impôts et de l’assurance. Vous êtes complètement libre de personnaliser la maison et son terrain mais vous avez aussi le poids des responsabilités quand quelque chose se passe mal. Quand vous êtes locataire et que quelque chose va mal, c’est le problème de quelqu’un d’autre mais vous êtes limité quand vous souhaitez entreprendre autre chose. Et évidemment, vous ne possédez pas la structure même si ce qui se trouve dedans peut vous appartenir.

Quels avantages à héberger son site ?

Les plus grands avantages pour l’auteur consistent à pouvoir :

  • Appliquer un design entièrement personnalisé (vous décidez de toutes les polices, couleurs, modèles de page, headers, footers, largeurs de colonne, feuilles de style, etc. C’est très important sur le long terme pour la marque de l’auteur. Beaucoup d’auteurs passe par un tiers pour faire ça. Kaellyana est très populaire chez les auteurs indépendants.
  • Ajouter des extensions ou outils qui améliorent la fonctionnalité de votre site. Ces extensions sont souvent gratuites avec des options plus avancées payantes mais peu onéreuses. Certaines sont simples et légères et servent à ajouter une barre de notification ou des boutons de partage à votre site, par exemple. D’autres sont plus puissantes et complexes comme pour l’adhésion de membres, les cours en ligne ou l’e-commerce.
  • Ajouter Google Analytics et avoir accès à la Google Search Console pour comprendre la fréquentation de votre site, la recherche naturelle et donc mieux comprendre votre audience.
  • Mieux monétiser votre site et son activité puisque vous êtes totalement libre d’héberger de la publicité, d’ajouter des outils d’e-commerce et ajouter des landing pages pour vos livres et autres produits.

Quels inconvénients à héberger son site ?

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Vous devrez penser à :

  • La sécurité du site. Avez-vous pris les précautions nécessaires pour protéger votre site contre une éventuelle attaque ? Voici quelques astuces.
  • Sauvegarder. Vous êtes responsable des sauvegardes de votre site. Vous en aurez besoin si votre site rencontre des difficultés après une mauvaise mise à jour, un crash ou une attaque de hackers. Certains hébergeurs proposent un service de sauvegarde pour un coût supplémentaire ou inclus dans un forfait d’hébergement.
  • La gestion du site. Quand votre site est hors-ligne, c’est à vous de résoudre le problème et de le rendre de nouveau accessible. Quand il y a un bug ou une erreur, c’est à vous de trouver des solutions ou d’engager quelqu’un pour le faire.

Certains de ces inconvénients peuvent être surmontés en choisissant un service d’hébergement adapté à vos besoins et à vos capacités. J’en reparle plus bas.

Quand opter pour un hébergement ?

D’abord, c’est vrai que 1. il existe des auteurs qui n’ont pas de site du tout et 2. n’hébergent pas leur site. Toutefois, je ne pense pas que ces auteurs soient un exemple à suivre. La vérité c’est que la majorité des auteurs ayant un minimum de succès ont une formule site + hébergement.

Voici selon moi de bonnes raisons d’héberger son site. Si vous :

  • publiez des livres et en faites activement la promotion auprès d’un lectorat qui vous rapporte un revenu et que vous souhaitez faire de votre écriture votre source principale de revenus.
  • signez un contrat pour votre premier livre avec une maison d’édition traditionnelle (et que vous ne comptez pas vous arrêter en si bon chemin).
  • voulez ou avez besoin de savoir « ce qui marche » en fonction de l’énergie et du temps que vous investissez dans le marketing.
  • vous sentez limité dans votre utilisation de wordpress.com ou blogspot.com.

Et quand ça n’en vaut pas la peine :

  • Vous n’avez encore rien publié.
  • Vous ne voulez pas mettre le nez dans le marketing. Si vous attirez des lecteurs tant mieux sinon tant pis.
  • Vous préférez vous appuyer sur les réseaux sociaux ou d’autres sites pour attirer des lecteurs (ce qui signifie que vous en acceptez les risques).
  • Écrire n’est pas votre activité principale et/ou gagner votre vie en écrivant ne vous intéresse pas.
  • Vous avez un site que vous n’hébergez pas mais vous ne vous sentez pas limité et parvenez à faire votre marketing, votre promotion et à attirer des lecteurs.

Alors comment on s’y prend et combien ça coûte un hébergement ?

C’est assez simple.

1. Si vous n’avez pas encore acheté de nom de domaine, vous allez devoir vous renseigner à ce sujet avant de commencer à vous occuper de l’hébergement. Par exemple, mon nom de domaine c’est coralieraphael.com.
2. Choisissez un hébergeur pour votre site. Je recommande de choisir un hébergeur qui propose une installation en un clic de WordPress puisque les sites qui tournent sous WordPress sont en général ce qu’il y a de mieux pour les auteurs. 35% des sites dans le monde tournent sous WordPress qui possède une robuste communauté de développeurs. Ce qui signifie que vous trouverez facilement de l’aide quand vous en aurez besoin.
3. Si vous avez déjà un site ou blog, vous aurez besoin d’exporter votre contenu en supposant que c’est faisable (pour Blogger et WordPress, c’est simple), puis importer ce contenu dans le nouveau site WordPress que vous hébergez.

Le coût et les fonctionnalités de l’hébergement varient énormément mais pour un site avec une fréquentation modeste (moins de 1000 visites par jour), vous devriez pouvoir trouver un hébergement pour moins de 100 € par mois, souvent entre 4 et 7 € par mois. Pour un hébergement spécialisé WordPress, comptez plutôt 30 € par mois. La tranquillité a un prix.

Choisir un hébergeur

Voici quelques hébergeurs :

Et puisqu’on parlait d’hébergement spécialisé WordPress :

Ces hébergeurs offrent des forfaits d’hébergement peu onéreux pour débuter. Parfaits si vous avez déjà un site et que vous êtes en transition vers un hébergement ou si vous pensez créer votre premier site d’auteur. Ils ont l’habitude de travailler avec des gens qui n’ont pas de connaissances techniques, vous pouvez donc y aller sans crainte.

Alternative à l’hébergement

Si l’hébergement vous rend nerveux mais que vous en cherchez les avantages, alors jetez un œil du côté de l’hébergement administré. L’hébergeur s’assurera de sécuriser votre site, fera les sauvegardes et offrira une meilleure assistance qu’un hébergeur basique.

WP Engine offre un excellent service d’hébergement administré mais à un prix onéreux pour des sites peu fréquentés.

Et enfin vous pouvez jeter un œil du côté des forfaits de wordpress.com. En upgradant à partir de la formule gratuite, vous augmentez vos possibilités de personnaliser votre site et obtenez l’accès à l’assistance. Si vous optez pour le plan premium, vous pourrez même utiliser Google Analytics. Pour pouvoir installer des extensions, il vous faudra choisir le plan Business.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :