Doit-on avoir un site quand on n’a encore rien publié ?

Si vous envisagez de suivre une carrière professionnelle à long terme dans l’écriture, je vous recommande de créer un site d’auteur (et de le garder à jour), même si vous n’avez encore rien publié. Votre site est votre maison sur le net. Il sert de quartier général pour tout ce que vous faites dans la vie réelle ou dans le domaine numérique. Il n’est qu’à vous. Vous le contrôlez entièrement, vous y racontez votre histoire et il vous met directement en contact avec les médias, les lecteurs ou les influenceurs.

On ne dira jamais assez son importance à long terme. C’est à la fois une carte de visite et un outil de réseautage. Dans certains cas, ça peut aussi être un exutoire créatif et un espace communautaire, notamment pour les auteurs qui bloguent. (Petite précision : avoir un site d’auteur ne signifie pas forcément que vous bloguez ou que vous devez absolument bloguer. Mais si ça vous intéresse, voici mon guide pour bloguer).

Vos premiers essais dans la création d’un site d’auteur ne seront probablement pas très réussis, et c’est pas grave. De toute façon, il est peu probable que vous ayez beaucoup de trafic. Il s’agit plutôt de mettre en pratique votre capacité à exprimer qui vous êtes et ce que vous faites dans un espace public. Avec le temps, vous vous améliorerez. À condition, bien sûr, de régulièrement vous occuper de votre site et de ne pas le laisser à l’abandon. (Pourquoi le feriez-vous si vous continuez à écrire et à publier ?)

Si vous commencez tôt à développer un site web, avant que vous n’en ayez vraiment besoin (avant que les gens ne le recherchent), vous aurez une courbe d’apprentissage plus douce. La progression sera peut-être lente mais certaine et vous assimilerez mieux ce que vous aurez appris. Pas la peine de tout lancer et de tout perfectionner en même temps. Commencez petit, et développez vos compétences et votre présence au fil du temps. Il vous faut quelque chose de réalisable et de durable (la durabilité est essentielle).

Que dire sur votre site, si vous n’avez encore rien publié ?

Le site d’un auteur débutant peut ne comporter qu’une ou deux pages, principalement axées sur votre biographie et votre travail, si vous avez déjà écrit. Voici les éléments auxquels réfléchir.

  • Page auteur. Rédigez une biographie d’environ 200-300 mots si vous n’en avez pas déjà une. (Voici comment écrire une biographie.) Si vous avez une photo de vous, professionnelle ou ordinaire, ajoutez-la à la page.
  • Page contact. Indiquez clairement comment vous joindre. Si vous préférez, vous pouvez mettre cette information dans la page « Auteur ».
  • Une page listant vos écrits rendus publics. Mentionnez les magazines, blogs ou sites web auxquels vous avez apporté votre contribution. Si vous avez écrit une œuvre en ligne, créez un lien pour y accéder. Si la liste de vos travaux devient longue, regroupez-les par genre dans l’ordre antichronologique. Les auteurs prolifiques peuvent envisager de créer une page par genre, série ou type de livre. Par exemple, vous pourriez avoir des pages intitulées « Poésie », « Fiction » et « Essai ».
  • Des liens vers vos profils sur les réseaux sociaux. Si vous êtes actif ailleurs que sur votre site et appréciez les échanges, faites-le savoir clairement en affichant des icônes de réseaux sociaux dans votre header, footer ou sidebar (ou avec des widgets qui montrent votre activité).
  • Une invitation à s’abonner à votre newsletter. Réfléchissez à créer une newsletter pour garder votre lectorat naissant au courant de votre actualité et de vos publications. En savoir plus sur les newsletters pour auteurs.

Les pages d’accueil affichent généralement les éléments suivants.

  • Un header avec votre nom et éventuellement une ligne sur ce que vous écrivez. Les auteurs ajoutent souvent leur photo dans le header ou quelque part sur la page d’accueil afin de rendre le site plus accueillant. D’autres trouvent ça trop égocentrique. L’important, c’est d’être à l’aise avec ce que vous choisissez de faire.
  • Certains auteurs qui n’ont encore rien publié mettent leur biographie complète sur la page d’accueil quand leur site ne compte qu’une ou deux pages. Il est quand même préférable de limiter la quantité d’informations que vous mettez sur la page d’accueil. Conservez l’intégralité de votre biographie pour ceux qui sont vraiment intéressés (et qui finissent par cliquer sur la page Auteur). Sur la page d’accueil, le message doit être centré sur le lecteur et aider les visiteurs à comprendre ce qui rend votre travail unique.
  • La preuve sociale. Nous sommes tous sensibles aux signaux du genre : « Cette personne est appréciée et digne de confiance ». Certains auteurs mentionnent les prix reçus, d’autres les communautés hors ligne ou en ligne auxquelles ils appartiennent.

La conception d’un site et d’une page d’accueil est très subjective, mais le plus important c’est qu’on reconnaisse très rapidement le type d’auteur que vous êtes (et le genre de travail que vous produisez). Les visiteurs ne sont pas là pour jouer aux devinettes ; vous avez environ trois secondes pour faire passer un message. Certains auteurs font preuve d’ingéniosité, arrivent à intriguer, mais attention à ne pas en faire trop au risque de perdre vos visiteurs.

Faites en sorte que la navigation sur la page d’accueil et que le menu soient clairs et simples – ce qui signifie généralement qu’il faut avoir un chemin bien tracé pour que les gens puissent trouver plus d’informations sur vous (page « Auteur »), comment vous contacter (page « Contact ») et ce que vous avez écrit (« Livres » ou « Publications »).

Vous n’avez peut-être pas les ressources nécessaires pour le faire immédiatement, mais à long terme, ça peut être utile d’engager un professionnel pour créer un header à votre image, ou personnaliser entièrement votre site de façon à ce qu’il corresponde à votre personnalité et à votre travail. Si vous utilisez WordPress ou un système centré sur les blogs, veillez à ce que votre page d’accueil n’affiche pas par défaut les articles de votre blog (surtout si vous ne bloguez pas !).

Devez-vous utiliser WordPress, SquareSpace ou autre chose ?

En général, je recommande aux auteurs d’utiliser WordPress (WordPress.com pour commencer) car, même si cet outil peut être plus complexe et intimidant, il est gratuit et jusqu’ici il a résisté à l’épreuve du temps. (WordPress existe depuis plus de quinze ans, est un logiciel libre et propulse environ 40 % des sites web actuels). SquareSpace peut être plus facile à utiliser pour ceux qui ont peu de compétences techniques, mais son abonnement mensuel n’est peut-être pas justifié en début de carrière.

J’explique ici comment faire son choix entre WordPress.com et WordPress.org (hébergement).

La bonne et la mauvaise nouvelle, c’est que votre site n’est jamais fini. C’est toujours un travail en cours. Vous allez l’améliorer, le peaufiner, l’expérimenter et, je l’espère, être fier de la façon dont vous y présentez votre travail. Il est préférable de construire votre site quand vous n’avez encore rien publié, afin d’être propriétaire de votre domaine dès le début, d’apprendre à utiliser les bons outils et de commencer à exprimer dès que possible qui vous êtes dans un environnement numérique.

Image par défaut
Coralie Raphael
Je parle beaucoup d'auto-édition et essaie d'aider les auteurs à comprendre dans quoi ils mettent les pieds. Parfois j'écris aussi des livres. En savoir plus.
Publications: 165

8 commentaires

  1. C’est la meilleure décision que j’ai prise cette année. Maintenant j’arrive même à créer des pin pour pinterest et à les relier à mon blog. ?
    Je conseille WordPress également bien pratique car accessible via une appli sur le tel

    • Bravo pour ton site et Pinterest, Solène ! Je fais moi aussi des épingles pour chaque article de mon blog et ça impacte énormément le trafic de mon site.

    • Ton site est déjà plutôt bien structuré, je trouve. J’aime beaucoup la page Pour commencer, c’est une excellente idée de guider le visiteur quand on a beaucoup de contenus sur son blog.

  2. Un article très intéressant. On a tendance à oublier rapidement qu’il y a beaucoup de choses à faire en plus d’écrire. Et monter en puissance sur son site / blog à son rythme est plus agréable que de le faire en urgence. D’autant que cela permet de préparer au mieux son référencement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :